Régions naturelles

Article mis à jour en janvier 2022

La région Occitanie affiche une grande richesse de paysages et un relief très varié. Montagnes, forêts, garrigues, coteaux, plaines, littoral font tous partie du décor d’Occitanie. Deux massifs montagneux l’encadrent, le Massif Central au nord et les Pyrénées au sud, le long de la frontière espagnole. Le point culminant de la région - et des Pyrénées françaises - est le pic du Vignemale, situé à 3 298 mètres, dans les Hautes-Pyrénées.
La région Occitanie est constituée de régions naturelles bien individualisées qui sont pour certaines également appelées « Pays ».
Certaines régions naturelles sont liées à la présence de terroirs agricoles, comme le Terrefort ou les Causses, d’autres sont liés à la géographie de ces secteurs, comme la Montagne Noire, le massif forestier de la Grésigne ou de Bouconne, les Monts de Lacaune, l’Aubrac ou encore la Margeride. Le nom de certains centres urbains se sont également imposés comme l’Albigeois, le Frontonnais, le Lodevois, le Castrais ou le Toulousain. Certains pays concernent des étendues plus vastes, caractéristiques de certains départements, comme le Quercy dans le département du Lot, le Rouergue dans l’Aveyron, le Minervois à cheval entre l’Aude et l’Hérault ou le Bigorre dans les Hautes-Pyrénées.
Pour ces grands pays dont l’identité est liée au milieu physique, il existe un lien fort avec la géologie et l’hydrogéologie locale. Ainsi, le Quercy et les Causses en général correspondent au grand domaine calcaire karstifié des aquifères du Jurassique moyen et supérieur, dont la géomorphologie est issue de l’action de dissolution des massifs calcaires par les eaux météoriques.

Carte des régions naturelles d’Occitanie

Revenir en haut