Contexte et objectifs

L’ex-région Midi-Pyrénées est concernée par de nombreux secteurs géographiques dans lesquels la multiplicité de captages – généralement de petites sources vulnérables à très faible débit - rend difficile la gestion des ressources en eau souterraine, notamment pour l’alimentation en eau potable, en terme de quantité, qualité, et de protection de la ressource. Le plus souvent aucune diversification de la ressource n’a pu être mise en place en cas d’étiage sévère, d’augmentation estivale de la demande, ou de dégradation de la qualité des eaux.
Il est important de rationaliser la diminution du nombre de ces captages afin d’optimiser le traitement et la protection des ressources existantes et ainsi favoriser la reconquête des milieux.

Afin de mieux s’affranchir des problèmes liés à l’exploitation de ces petites sources (traitement lourd et onéreux, absence de diversification de la ressource, etc.), l’amélioration des connaissances hydrogéologiques et des potentialités aquifères des formations occupant ces secteurs s’avère indispensable.

Ces secteurs où foisonnent les captages concernent généralement des zones à habitat dispersé et peu dense, sans réelle possibilité d’exploiter les eaux de surface le plus souvent non accessibles ou absentes,. De plus elles sont constituées de formations géologiques dont le fonctionnement hydrogéologique est particulier eu regard des autres formations mieux connues comme les aquifères alluviaux ou karstiques. Il s’agit des formations de socle injustement réputées comme peu ou non aquifères, mais pour lesquelles les avancées de la recherche ont grandement progressé depuis une dizaine d’années, en proposant de nouveaux concepts et nouvelles méthodologies qui ont déjà pu être validés.

La pression des besoins locaux rend aujourd’hui nécessaire d’améliorer la connaissance hydrogéologique des formations de socle en Midi-Pyrénées, injustement réputées comme non ou peu aquifères, afin de favoriser la mise en adéquation « ressources et besoins » et de proposer aux décideurs des ressources alternatives notamment sur le plan quantitatif.

Le présent programme, scindé en 2 phases , vise à mettre en œuvre l’étape préalable et indispensable aux décideurs pour mieux guider leurs futures actions dans la gestion des eaux souterraines : la cartographie de l’ensemble des formations de socle en Midi-Pyrénées en terme d’intérêt hydrogéologique.

Ce projet a pour principal objectif d’établir une typologie des formations de socle en terme de potentialités aquifères, et de hiérarchiser ces formations en fonction de leur intérêt hydrogéologique sur l’ensemble de l’ex-région Midi-Pyrénées

Partenaires financiers

<span class="caps">BRGM</span> Agence de l'Eau Adour Garonne Région Midi-Pyrénées

Avancement : Terminé


Poster présentation « Les aquifères du socle »

Revenir en haut

POTAMAC